Le stockage d’énergie bon marché n’existe pas encore : Vrai et faux à la fois

Le stockage d’énergie bon marché n’existe pas encore : Vrai et faux à la fois

Ce qui est possible pour une maison d’habitation ne l’est pas forcément pour une installation plus imposante. En effet, ce qui est possible pour une maison d’habitation alimentée par un contrat d’électricité de 12 kW, avec une installation photovoltaïque en autoconsommation de 3 kW qui peut supporter le coût d’une batterie de stockage d’environ 10 à 20 kWh, pour un coût de revient du kWh encore acceptable, n’est guère envisageable pour une installation beaucoup plus grosse (plusieurs centaines de kW) où les prix marché de l’énergie sont beaucoup plus bas.

Comparaison du stockage d’énergie en fonction de la puissance

Prenons le cas d’une maison en Centre Loire qui consomme 6000 kWh/an, alimentée en 12 kW sur le réseau et qui possède une installation photovoltaïque toiture de 3 kilowatt-crête (kWc) par exemple. Le coût kWh réseau public est d’environ 22 c€ TTC soit 1 320€/an. La production en toiture est d’environ 3600 kWh/an (stocké le jour par une batterie de 20 kWh et consommé la nuit). Le coût de l’investissement PV en toiture est d’environ 12.000 € TTC amortissable en 25 ans, et l’investissement batterie lithium-ions 20 kWh s’élève à environ 9.000 € TTC pour 7000 à 8000 cycles (soit environ 20 ans). Le prix de revient kWh Photovoltaïque toiture est de 14,8 c€/kWh (yc perte d’usure des panneaux) auquel s’ajoute le cout du stockage pour 17,3 c€/kWh, soit un total de 32,1 c€/kWh qui restera constant dans le temps.

Une inflation énergie à 3 % donnera un coût kWh réseau public à 25 ans de 46 c€ TTC et donc un prix moyen sur la période de 34 c€/kWh. L’économie sur la période sera d’environ 2c€/kWh soit en moyenne 72€/an sur votre facture d’électricité annuelle. Même si l’économie reste faible, elle est bien réelle et de surcroit, vous aurez fait économiser la production de 56 tonnes de CO₂à notre planète (norme européenne).

Le coût kWh réseau public pour de très gros consommateurs (1M à 5.000.000 kWh/an) avec un contrat de 500kW par exemple est d’environ 10c€/kWh HT et le coût de revient kWh d’une centrale photovoltaïque de 100kW est d’environ 8 à 9 c€. Même en considérant l’inflation énergie réseau public, il n’y a donc pas de capacité d’investissement pour le stockage total de l’énergie produite par la centrale. Cependant, il est possible d’étudier un stockage partiel, afin d’améliorer le facteur d’auto-production tout en respectant le taux d’autoconsommation.

En conclusion, le stockage bon marché est possible pour les petites installations, en raison du prix de l’électricité au « compteur bleu ». Mais il faudra attendre des baisses importantes du coût des matériels de stockage de l’énergie électrique (batteries, hydrogène…) et l’amélioration des conditions de sécurité pour les gros stockages (courants de court-circuit des batteries, stockage de gros volumes d’hydrogène…).

À bientôt pour d’autres révélations sur le solaire photovoltaïque en France !

Auteur : La communauté TEAMsun
Publié le 26 octobre 2020.